Aujourd'hui nous sommes le mercredi 15 novembre 2017. C’est la fête de Saint Albert.


Facebook

Home » Vidéos du jour » Si tu n'existais pas.. de Joe Dassin
 

Si tu n'existais pas.. de Joe Dassin

Song: If you didn't exist...

 

Joe Dassin : Chanteur 1938 - 1980

La futur femme de Joe Dassin fait passer à une amie qui est secrétaire chez CBS Records, (entreprise récemment installée en France) une bande sur laquelle Joe Dassin entonne un folk song américain, Freight Train. Son objectif est de graver cette bande sur un disque simple afin de l'offrir à Joe Dassin pour son anniversaire. À l'écoute de la bande, CBS est convaincue de lancer son premier artiste francophone, et, le 26 décembre 1964, Joe Dassin, premier résident français à signer avec une maison de disques américaine, enregistre quatre titres.

Sa carriere serait lancée.

Cliquez ici pour la chanson sous-titrée des paroles en francais.

Et pour une autre chanson L'été indien, cliquez ici

Paroles:  L'été indien

Tu sais, je n'ai jamais été aussi heureux que ce matin-là  

nous marchions sur une plage un peu comme celle-ci 
c'était l'automne, un automne où il faisait beau 
une saison qui n'existe que dans le Nord de l'Amérique 
Là -bas on l'appelle l'été indien 
mais c'était tout simplement le nôtre 
avec ta robe longue tu ressemblais 
à  une aquarelle de Marie Laurencin 
et je me souviens, je me souviens très bien 
de ce que je t'ai dit ce matin-là  
il y a un an, y a un siècle, y a une éternité 

on ira où tu voudras, quand tu voudras 
et l'on s'aimera encore, lorsque l'amour sera mort 
toute la vie sera pareille à  ce matin 
aux couleurs de l'été indien 


aujourd'hui je suis très loin de ce matin d'automne 

mais c'est comme si j'y étais 
je pense à  toi 
où es tu? 
que fais-tu? 
est-ce que j'existe encore pour toi? 
je regarde cette vague qui n'atteindra jamais la dune 
tu vois, comme elle je me couche sur le sable 
et je me souviens 
je me souviens des marées hautes 
du soleil et du bonheur qui passaient sur la mer 
il y a une éternité, un siècle, il y a un an 

on ira où tu voudras, quand tu voudras 
et on s'aimera encore, lorsque l'amour sera mort 
toute la vie sera pareille à  ce matin 
aux couleurs de l'été indien