Aujourd'hui nous sommes le mercredi 15 novembre 2017. C’est la fête de Saint Albert.


Facebook

Home » Blog » sadfrog le19 juillet 2017
 

sadfrog le19 juillet 2017

 

Pendant les journées pluvieuses de ces dernières vacances, j’ai regardé la télévision en compagnie de ma mère.  Elle aime bien les vieux programmes qui passent sur la chaine « Jones » parce que dans ceux-ci on parle plus clairement et plus lentement, les bons et les méchants sont facile à identifier et le trame de chaque histoire se déroule d’une façon logique et visuelle.

Pendant deux jours de suite de midi trente à seize heures trente, des musiques de générique bien reconnaissables  ont annoncé successivement des épisodes de Bonanza, Wagon Train, Rawhide et the Virginian – tous en noir et blanc évidemment.

J’étais un peu surprise du plaisir que j’avais à les voir mais, pendant cette consommation excessive, j’ai remarqué une chose. Il me semblait que lors du tournage, ces westerns aux têtes d’affiches différentes partageaient les mêmes décors.

Dans une scène pleine de suspense Little Joe  et une jeune fille dont il venait de sauver la vie se sont refugiés dans une petite grotte sous un gros rocher. Deux arbres cachaient l’entrée de la grotte des yeux des méchants qui les cherchaient.

Le lendemain, dans Rawhide, un jeune Clint Eastwood s’est refugié dans une grotte identique avec, bien sûr, la demoiselle en détresse obligatoire, mais cette fois-ci, c’étaient des indiens qui les cherchaient.