Aujourd'hui nous sommes le mardi 20 novembre 2018. C’est la fête de Saint Edmond.


Facebook

Home » Petites nouvelles » Gâteaux et Coca
 

Gâteaux et Coca

Cakes and Coke

 

Maltraitance : un père condamné à 3 mois de prison ferme pour avoir nourri ses enfants au Coca-Cola

Le tribunal correctionnel de Limoges vient de condamner un père de famille à trois mois de prison ferme car il nourissait ses deux enfants, âgés de trois et quatre ans, uniquement avec du Coca-Cola.

C'est une audience teintée d'émotion et de tristesse qui s'est déroulée vendredi dernier devant le tribunal correctionnel de Limoges, en Haute-Vienne. Celle d'un papa qui souffre d'alcoolisme et à cause de cette maladie, a fait subir de réelles maltraitances à sa famille. "Le contexte, teinté d'alcoolisme est très particulier. Le papa ne sait ni lire, ni écrire, ni compter, ne se rend pas compte de la situation et dépense toutes les aides sociales dans l'alcool. En quelques jours, la famille n'a plus rien à manger. Et ils n'ont alors à disposition que du Coca", précise Maître Carole Papon, l'avocate des enfants et représentante de l'association France Victimes 87.

Dans cette famille, les deux petits garçons âgés de trois et quatre ans, ont en effet été retrouvés par les services sociaux dans un état plus que préoccupant : le plus âgé des deux frères s'est vu arracher sept dents, car elles étaient rongées par le sucre, et le second est dans un état quasi mutique. 

"Les services sociaux se sont heurtés à un déni. Dans l'appartement, il n'y avait rien, pas de frigo, les enfants dormaient sur un matelas sans couverture et il n'y avait pas de jouets... Leur père les nourrissait avec des gâteaux et du Coca. Ils étaient complètement livrés à eux-mêmes", a expliqué le vice-procureur Bruno Robinet lors de l'audience. Une audience à l'issue de laquelle le père de famille, également décrit comme violent envers sa femme et ses enfants, a été condamné à trois mois de prison ferme pour manquement à ses obligations parentales entre 2016 et 2018. 

Après une alerte des services sociaux auprès du procureur de la République, les deux frères ont été placés en familles d'accueil. "Celle du plus âgé a dû lui apprendre ce qu'étaient les légumes et la viande. Le plus jeune des frères placé dans une autre famille ne dit pas un mot", rapporte l'avocate. Les deux petits garçons doivent subir prochainement des expertises psychologiques et médicales pour savoir quelles conséquences auront sur le plan psychologique ces premières années de leur vie.

 Article from   https://www.ladepeche.fr

 Quelques commentaires:

  • Je suis surpris et un peu attristé de lire que l’on a séparé les deux petits ?
  • Trois mois ferme ? Les peines inférieures à 2 ans sont aménagées, donc il ne passera pas beaucoup de nuits en prison. Un TIG pourrait être plus utile. (TIG est un sigle pouvant signifier :travail d'intérêt général)
  • Question : pourquoi est il totalement analphabète ? Je pensais l’école obligatoire en France depuis plus d’un siècle.
  • En plus du reste, diabète, obésité, caries, le coca rendrait donc muet. Il faut vite l’interdire.