Aujourd'hui nous sommes le mardi 16 avril 2019. C'est la fête de Saint Honore.


Facebook

Home » Petites nouvelles » Cent femmes puissantes
 

Cent femmes puissantes

100 Powerful Women

 

Femmes d'affaires, politiciennes, stars de la mode, "Forbes" a classé les femmes les plus puissantes de la planète. Parmi elles, une seule francaise. (Une seule néo-zélandaise également - Helen Clark en vingt-et unième place.)

En pole position, la chancelière allemande conserve sa place au sommet du classement. Talonnée par la présidente brésilienne, Dilma Rousseff, la femme d'affaires philanthrope Melinda Gates et la First Lady américaine Michelle Obama, Angela Merkel ne lâche pas prise. Peu ébranlée par son inévitable coalition avec les sociaux-démocrates, elle reste la femme la plus puissante du monde pour la troisième année consécutive. Louant son excellente gestion face à la crise de l'euro, le magazine Forbes affirme : "Elle est la colonne vertébrale de l'Union européenne et elle porte le destin de l'euro sur ses épaules."

Seule Française à se hisser dans le top 10 des femmes les plus puissantes de la planète, à 57 ans, Christine Lagarde campe à la septième place. Première femme à occuper la fonction de directrice générale du FMI, l'ex-ministre des Finances de l'ère Sarkozy poursuit sa progression et gagne une place par rapport à 2012. 

L'année 2013 marque également la forte progression des métiers du high-tech. En tête : Sheryl Sandberg, l'actuelle directrice générale du réseau social le plus en vogue (Facebook), rafle la sixième place du classement, suivie de près par Virginia Rometty (IBM), Ursula Burns (Xerox) et Meg Whitman (Hewlett-Packard), qui occupent respectivement les douzième, quatorzième et quinzième places.

Beyoncé plus puissante que la reine d'Angleterre !

Plus traditionnellement, les reines de la mode ne sont pas en reste ! Anna Wintour, en véritable chef de file, atteint la 41e place du classement, soit 28 places de plus qu'en 2011. La rédactrice en chef du sacro-saint Vogue américain coiffe au poteau des figures emblématiques de la mode. Miuccia Prada, créatrice et dirigeante de la plus célèbre maison de luxe italienne, se positionne à la 58e place tandis que la créatrice belgo-américaine Diane von Furstenberg arrive 74e. Enfin, avec 42 millions de dollars de revenus pour l'année écoulée, le top-modèle et business woman Gisele Bündchen fait son entrée dans le classement à la 95e position.

À noter dans la catégorie "junior ", les chanteuses Beyoncé Knowles (33 ans), star du dernier Superbowl, et Lady Gaga (27 ans) se distinguent comme étant les plus jeunes femmes de ce classement et arrivent aux 17 et 45e places. Quant à la doyenne du classement, c'est l'inamovible reine Élisabeth II. Sa Majesté trône à la 41e place.

 Photo: Christine Lagarde, seule Française du classement, est la 7e femme la plus puissante du monde, selon le magazine "Forbes". © Alex Brandon/AP/SIPA

www.lepoint.fr