Aujourd'hui nous sommes le vendredi 20 mai 2022. C'est la fête de Saint Bernardin


Facebook

Home » Petites nouvelles » Deux avions - deux histoires
 

Deux avions - deux histoires

2 Planes - different stories

 

La presque bonne nouvelle:  Qantas évoque un défaut de conception du moteur de l'A380

La compagnie aérienne australienne Qantas Airways estime qu'un problème de conception ou une défaillance d'une partie du moteur serait à l'origine de l'incident qui a contraint l'un de ses A380 à atterrir d'urgence à Singapour jeudi.

"Nous pensons qu'il est possible, ou même probable, qu'il s'agisse d'une défaillance matérielle ou d'un problème de conception", a dit Alan Joyce, directeur général de Qantas, devant la presse.

Les moteurs qui équipent les A380 de la compagnie australienne sont confectionnés par Rolls Royce.

Des tests sont actuellement conduits sur les six A380 que possède Qantas et les vérifications techniques pourraient prendre entre 24 et 48 heures avant que les appareils puissent être remis en service, a précisé Joyce.

De son côté, le Bureau australien de la sécurité de l'aviation civile a estimé que l'incident de jeudi n'était pas lié à un acte de malveillance.

En provenance de Londres, le vol QF32 avait fait escale à Singapour et venait décoller de cette ville en direction de Sydney lorsqu'il a été contraint de faire demi-tour après avoir éteint l'un de ses réacteurs.

Il s'agit de l'incident le plus sérieux survenu avec un A380 depuis l'entrée en service du plus gros avion de ligne du monde il y a trois ans.

Michael Perry; Pierre Sérisier pour le service français

La mauvaise nouvelle:  Un avion s'écrase au centre de Cuba avec 68 personnes à bord

Un avion transportant 68 personnes s'est écrasé dans le centre de Cuba jeudi sans qu'il y ait de survivants, rapportent des sources aux aéroports de La Havane et de Santiago de Cuba ainsi que les médias locaux

L'avion, un ATR-72-212 à double turbopropulseurs, appartenait à la compagnie gouvernementale Aero Caribbean, indique la télévision cubaine. Il transportait 40 Cubains dont sept membres d'équipage et 28 étrangers.

L'appareil avait décollé de Santiago de Cuba et faisait route vers la capitale lorsqu'il s'est écrasé à 17h42 (22h42 GMT) dans une région montagneuse près de la ville de Guasimal dans la province de Sancti Spiritus après avoir lancé un appel de détresse.

Un employé de l'hôpital de Guasimal a indiqué savoir qu'un avion s'était écrasé et qu'il n'y avait pas de survivants. "Ils viennent juste d'appeler et ont dit qu'il n'y avait pas de survivants mais je ne sais pas si cela est vrai", a déclaré cet employé à Reuters.

Sept corps auraient été retirés des décombres de l'avion. Un témoin a parlé d'une "boule de flammes au milieu de la montagne" pour décrire la catastrophe.

Les équipes de secours ont dû utiliser une pelle mécanique pour se frayer un passage dans l'épaisse végétation entourant le lieu de l'accident.