Aujourd'hui nous sommes le mercredi 10 août 2022. C'est la fête de Saint Laurent


Facebook

Home » Petites nouvelles » Des autocollants pour pares-brises
 

Des autocollants pour pares-brises

Windscreen Stickers

 

Le nouveau sticker pour le respect des places handicapées !

Ca y est tous les Robins des Bois des temps modernes ont trouvé la solution au parking intempestif.

Qui n’a jamais fait de gros yeux et n’a pas ralenti en voyant un véhicule se garer sur une place réservée aux handicapés. Qui n’a pas attendu de voir la personne sortir du véhicule pour se dire « non mais quelle honte… » ou faire le tour de la voiture pour vérifier que le petit macaron était bien en place.

On peut légitimement penser qu’une jeune femme juchée sur des talons de 10 cms avec une micro-jupe et 10 paquets dans les mains n’est pas à proprement parlé handicapée…. son portefeuille peut être par contre…

Et là situation de stress post-traumatique : vous vous retrouvez désemparé, vous étouffez un juron et une bouffée de chaleur, vous plissez les yeux méchamment, serrez les dents et portez un regard assassin sur le contrevenant. Et parfois même, si vous êtes vraiment à bout vous allez peut être mettre un coup de pied rageur dans les pneus… A partir de maintenant plus de frustration enfouie, petit sourire en coin vous attendez que le conducteur s’éloigne en lui faisant un petit signe de la main et là bim ! un sticker anti-violation des places handicapés GCUM en plein sur le pare-brise. Tout de suite vous respirez mieux, mieux qu’un cours de yoga ou qu’un bon repas gastronomique (et si moi je dis ça vous pouvez me croire !

Par Nathalie Chevance avec G.P. le 12 novembre 2015

À Marseille, une association se mobilise avec humour contre les voitures mal garées, à l'aide d'un autocollant.

Ce sont des stickers à coller sur des pares-brises. Lorsqu'un piéton ou un cycliste estime qu'une voiture n'est pas bien stationnée, il appose l’autocollant "Je me suis vraiment garé comme une merde !" sur le pare-brise.

Rose, jaune ou bleu : plusieurs couleurs sont disponibles pour faire remarquer aux automobilistes que leur véhicule ne se trouve pas à la bonne place. L'initiative a séduit Julien, père de famille, pour qui c'est un moyen de dénoncer certains comportements tout en se défoulant gentiment : "J'ai souvent été tenté de détruire les voitures mal garées que j'avais en face de moi. Plutôt que de céder à mes penchants violents, j'ai trouvé cet autocollant qui me permet d'exulter ma rage de piéton d'une autre façon", a-t-il raconté au micro d'Europe 1.

Marseille est en effet la ville qui décroche régulièrement la palme des incivilités et des embouteillages, souvent en raison d'automobilistes garés un peu n'importe où. Le site LeCyclo.com remarque que le phénomène autour de ces autocollants est assez impressionnant. "Les gens sont enthousiastes vis à vis de l'idée et assez content de trouver cette possibilité de réplique pacifiste". En effet pas de panique, le sticker s'enlève à l'eau.

http://www.europe1.fr/

Techniques alternatives :

Reste quelques techniques alternatives plus simples ou plus amusantes, pour varier ou égayer un peu votre quotidien cycliste.

- Le levage simple d’essuie-glaces avant/arrière : banal mais toujours efficace, il nécessite toutefois de descendre du vélo, il faut donc avoir du temps à perdre. En tout cas il est impossible d’abimer quoi que ce soit en procédant ainsi. Et ça ne paraît pas un motif suffisant pour se faire casser la figure en cas de flagrant délit. Attention, il arrive que des essuie-glaces espiègles vous restent dans les mains.

- Passez par dessus ! Si vraiment le vélo (ou la poussette d'ailleurs !) ne peut pas passer à cause d'une voiture en plein passage piéton notamment, soulevez votre engin et faites le bien rouler (idéalement avec les roues sales ou mouillées) pleine carosserie. Effet pédagogique garanti...

Plus amusant : la technique de la mayonnaise ! Conserver des petits sachets de mayo/sauce salade/ketchup, en mettre une belle goutte au milieu du pare-brise, en plein dans le champ de vision du conducteur… et étaler délicatement le reste sur la brosse de l’essuie-glace elle-même.

Le conducteur au démarrage, voyant une particule gênante sur le pare-brise, actionne ses essuie-glace et recouvre ainsi son pare-brise d’une substance grasse et colorée… Effet garanti et grosse rigolade. On peut aussi utiliser de la mousse à raser mais mèfi, elle peut attaquer la peinture des voitures en cas de contact prolongé...