mar

Aujourd'hui nous sommes le mercredi 27 octobre 2021. C'est la fête de Sainte Emeline


Facebook

Home » Blog » sadfrog le 13 avril 2020
 

sadfrog le 13 avril 2020

 

De temps à autre, juste par curiosité, je regarde un guide télé français pour la semaine en cours.

Imaginez ma surprise  aujourd’hui  lorsque j’ai vu qu’une émission qui passe ce soir en Nouvelle-Zélande passe également en France le même jour.  Vous devinez  sans doute, vu l’image, qu’il s’agit d’un reportage sur le naufrage du Titanic.

Je suis nulle en dates mais j’ai vite compris que c’était l’anniversaire de cet événement.  Le Titanic  a été coulé par un iceberg dans la nuit du 14 au 15 avril 1912.  Il y a eu 1500 victimes en moins de trois heures.

Je n’ai pas regardé le documentaire de ce soir mais on m’a dit que c’est basé sur l’hypothèse, preuves à l’appui, que l’iceberg n’est pas la seule cause de la tragédie.  Il semblerait que le navire ait été fragilisé par un incendie  alors que le bateau était encore à Belfast où il a été construit.

Le Titanic, en fait,  n’aurait jamais dû quitter le port.

Il y avait 49 français à bord dont  19 ont survécu. Un peu plus d’une vingtaine de passagers français ont embarqué à Cherbourg (France).  Plusieurs chefs et un musicien faisaient partie de l’équipage. https://france-amerique.com/fr/les-francais-du-titanic-100-ans-apres/

DOCUMENTAIRE. Le naufrage du Titanic en dix erreurs

« Titanic, la vérité sur le naufrage », documentaire britannique de Mike Ibeji (2019). 

Le naufrage du Titanic, dans la nuit du 14 au 15 avril 1912, fascine encore aujourd'hui. Ce nouveau documentaire expose, non pas une cause précise de la catastrophe, mais une combinaison de dix erreurs qui ont été fatales, depuis la conception du navire jusqu'au comportement de certains passagers. On apprécie l'aspect didactique de ce film, qui rappelle la vitesse élevée du navire la nuit de la collision, ou le fait que les cloisons étanches de la soute n'étaient pas assez hautes pour être réellement efficaces. « Titanic, la vérité sur le naufrage » met également en exergue des points méconnus, comme les spécificités techniques qui ont empêché la bonne transmission de messages d'alerte d'autres bateaux sur la présence d'icebergs, ou le fait que des passagers ont ouvert les hublots de leur cabine, accélérant ainsi l'inondation des étages supérieurs, et donc le naufrage en lui-même. Un film bien documenté et illustré grâce à des témoignages d'experts, des archives, et des reconstitutions en images de synthèse.

LA NOTE DE LA RÉDACTION : 4/5