mar

Aujourd'hui nous sommes le jeudi 20 janvier 2022. C'est la fête de Saint Sebastien


Facebook

Home » Petites nouvelles » Du pur French Flair
 

Du pur French Flair

Pure French Flair

 

Le grand soir des Bleus

Les Tricolores ont réalisé un exploit en dominant les All Blacks (40-25) ce samedi soir au Stade de France au terme d’un match fou et intense qui a fait lever les foules. Un test réussi en vue de leur Coupe du monde en 2023.

On ne sait pas si les All Blacks à la fougère un brin flétrie seront au rendez-vous du Mondial 2023, mais les Bleus, eux, viennent de prouver que cette Coupe du monde sera bien la leur et qu’il faudra être fort pour les empêcher de décrocher ce graal après lequel ils courent depuis tellement longtemps. Ce samedi soir, les étoiles ont brillé dans le ciel au-dessus de Saint-Denis et elles étaient bleues. « Les joueurs croient en eux et vivent sans se prendre la tête, tente d’expliquer après coup le sélectionneur Fabien Galthié. Cette victoire ne change pas notre vision. Ce match, c’était un moment important, un rendez-vous. »

Dès les premières secondes, il y a eu à peu près tout sur la pelouse. De la force, de la puissance, de la vitesse, de l’adresse, de la hargne et de la conviction. Le déroulé d’un scénario idéal. C’était du pur French Flair.  Ces Bleus nouvelle génération ont d’abord mangé tout cru ces All Blacks en tunique blanche. Devant, derrière, de face ou de profil, au près ou au loin, les hommes de Fabien Galthié étaient tout simplement supérieurs.

Le stade chante. Les Bleus sont redevenus grands. Ils ont mis fin à une série de quatorze défaites face aux All Blacks depuis 2009 et les ont battus pour la première fois au Stade de France. Ils peuvent penser maintenant, sérieusement, sereinement, à leur Coupe du monde.

Un soir à ne jamais oublier. Un soir où un stade plein à craquer s’est levé comme un seul homme pour saluer ses héros. Un soir où le XV de France est devenu grand en balayant la Nouvelle-Zélande, référence de ce sport (40-25).

Les Tricolores ont réalisé un exploit en dominant les All Blacks (40-25) ce samedi soir au Stade de France au terme d’un match fou et intense qui a fait lever les foules. Un test réussi en vue de leur Coupe du monde en 2023.

On ne sait pas si les All Blacks à la fougère un brin flétrie seront au rendez-vous du Mondial 2023, mais les Bleus, eux, viennent de prouver que cette Coupe du monde sera bien la leur et qu’il faudra être fort pour les empêcher de décrocher ce graal après lequel ils courent depuis tellement longtemps. Ce samedi soir, les étoiles ont brillé dans le ciel au-dessus de Saint-Denis et elles étaient bleues. « Les joueurs croient en eux et vivent sans se prendre la tête, tente d’expliquer après coup le sélectionneur Fabien Galthié. Cette victoire ne change pas notre vision. Ce match, c’était un moment important, un rendez-vous. »

Dès les premières secondes, il y a eu à peu près tout sur la pelouse. De la force, de la puissance, de la vitesse, de l’adresse, de la hargne et de la conviction. Le déroulé d’un scénario idéal. C’était du pur French Flair.  Ces Bleus nouvelle génération ont d’abord mangé tout cru ces All Blacks en tunique blanche. Devant, derrière, de face ou de profil, au près ou au loin, les hommes de Fabien Galthié étaient tout simplement supérieurs.

Le stade chante. Les Bleus sont redevenus grands. Ils ont mis fin à une série de quatorze défaites face aux All Blacks depuis 2009 et les ont battus pour la première fois au Stade de France. Ils peuvent penser maintenant, sérieusement, sereinement, à leur Coupe du monde.

Un soir à ne jamais oublier. Un soir où un stade plein à craquer s’est levé comme un seul homme pour saluer ses héros. Un soir où le XV de France est devenu grand en balayant la Nouvelle-Zélande, référence de ce sport (40-25).