Aujourd'hui nous sommes le jeudi 18 août 2022. C'est la fête de Sainte Hélène


Facebook

Home » Petites nouvelles » Un pingouin nommé Hollande
 

Un pingouin nommé Hollande

A Penguin named Hollande

 

Dans son prochain album, l'ex-première dame chantonne une critique à peine voilée du nouveau président de la République.

Little French Songs, le prochain album de Carla Sarkozy, n'en finit plus de faire le buzz. Attendu le 1er avril dans les bacs, une nouvelle chanson fait encore polémique, certains y voyant une critique directe du président de la République. Les paroles de cette chanson intitulée "Le pingouin" sont pour le moins bien ciblées : "Il prend son petit air souverain/Mais j'le connais, moi, l'pingouin/N'a pas de manières de châtelain/Hé, le pingouin ! Si un jour tu recroises mon chemin/Je t'apprendrai, le pingouin, je t'apprendrai à me faire le baise-main." Un baise-main oublié sur un certain perron de l'Élysée en mai 2012 ?

Pour RTL, qui a senti le tacle à peine voilé, cela ne fait aucun doute : Carla règle ses comptes après une passation de pouvoirs que le couple Sarkozy avait fort peu appréciée, le nouveau chef de l'État adoptant à ses yeux une attitude minimum, refusant d'accompagner par exemple le président sortant à sa voiture. Quant à un éventuel baise-main, si cher autrefois à Jacques Chirac, la coutume semble être définitivement tombée en désuétude...

Ni beau ni laid, ni oui ni non

L'allusion se fait encore plus précise lorsque Carla Sarkozy décrit ce fameux pingouin : "Ni laid ni beau, le pingouin, ni haut ni bas, ni froid ni chaud, le pingouin, ni oui ni non." Un dernier qualificatif qui fait étrangement écho au surnom donné par la droite à François Hollande, le "Monsieur ni oui ni non", comme l'appelle notamment Jean-François Copé. Pour la journaliste Alba Ventura de RTL, il n'y a aucune ambiguïté : "L'entourage de Carla m'a confirmé qu'elle avait écrit une chanson sur François Hollande. J'avais l'information depuis plusieurs semaines déjà, mais j'attendais de voir les paroles pour vérifier."

Hollande, un pingouin mal embouché pour l'ex-première dame... On ne peut pas dire que la comparaison avec ce petit animal replet et dodu, aux ailes ballantes et à la démarche hésitante, soit vraiment flatteuse.

Traces

En janvier dernier, l'agent artistique de Carla Bruni, Bertrand de Labbey, patron d'Artmedia, indiquait que son album contiendrait des "clins d'oeil" à tout ce qu'elle avait vécu : "Elle a été très sensible aux attaques dont son mari a fait l'objet, rapportait-il. Et elle l'a très mal vécu. Elle a été une femme malheureuse à un certain moment. Et ça a laissé des traces."

Il faut s'attendre évidemment à un démenti formel de l'intéressée, histoire de ne pas froisser les susceptibilités présidentielles. Mais le message reste clair : "C'est une chanson sur les malappris, ces gens désagréables qui restent mystérieux pour moi", avait-elle expliqué récemment au Nouvel Observateur. Son agent espérait qu'on oublierait l'ex-première dame pour n'écouter que l'artiste. C'est loupé.

Le Point.fr - Publié le 15/03/2013

To listen to a news commentary about the above, click here.