Aujourd'hui nous sommes le lundi 8 août 2022. C'est la fête de Saint Dominique


Facebook

Home » Trucmucheries » Une Estonienne à Paris
 

Une Estonienne à Paris

A Lady in Paris

 

Starring the doyenne of French Cinema, Jeanne Moreau, A LADY IN PARIS tells the story of a woman who leaves Estonia to come to Paris and care for an elderly Estonian lady who emigrated to France long ago...

Synopsis et détails

Anne quitte l’Estonie pour venir à Paris s’occuper de Frida, vieille dame estonienne installée en France depuis de nombreuses années. A son arrivée, Anne se rend compte qu’elle n’est pas désirée. Frida tente par tous les moyens de la décourager. Elle n’attend rien d’autre de la vie que l’attention de Stéphane, son jeune amant d’autrefois. Anne résiste à sa manière. A son contact, Frida va retrouver sa fougue d’éternelle séductrice.

Critiques :

Très bon film! mais vraiment difficile à comprendre pour des français qui ne sont pas émmigrés. Pour les ex-soviètiques, la France c'est bien Joe Dassin et la Tour Effeil. Quand je suis arrivée pour la première fois à Paris, c'est bien ça: les promenades, l'Arc de Triomphe, La Tour Effeil mais aussi la solitude totale... j'aimais aussi la musique... Bravo Ilmar !

A real great film where two different cultures, standards of living, personallities, and ages meet. Jeanne Moreau is absolutely fabulous but the young Estonian actrice is also very good. This film should be seen by both young and elderly: it opens one to understand and think about various things such as success, money, ageing, human relations and loneliness. The main thing is however that watching this film is a real treat! You should offer it to your self.

For the trailer without sub-ttiles, click here : Bande-annonce sans sous-titres   

For the trailer with sub-titles, click here

Click here for Tauranga showing times.

Commentaire du realisateur du film:

"Tourner avec Jeanne Moreau n'a pas été simple", a reconnu le réalisateur estonien Ilmar Raag. "Elle n'était pas seulement une actrice, mais elle lisait aussi tous les scripts la veille du tournage, et me proposait le lendemain des modifications", a-t-il poursuivi.

"C'était en général de bonnes remarques, et je les ai prises en compte", a-t-il reconnu.

Son film est inspiré d'une histoire vraie, celle arrivée à sa mère dans les années 90 à Paris. "Je faisais des études à cette époque à Paris, et j'ai entendu parler d'une vieille dame estonienne vivant là, et qui avait fait deux tentatives de suicide, il fallait trouver quelqu'un pour s'occuper d'elle, et j'ai pensé à ma mère", a-t-il raconté.

A l'époque, sa mère était une femme divorcée, déçue par la vie, et grâce à ce séjour parisien, a-t-il dit, elle a pu refaire sa vie, se marier une nouvelle fois à 56 ans, et être "heureuse comme elle ne l'a jamais été".

Dans son film, le personnage principal aux côtés de Frida (Jeanne Moreau) est Anne (Laine Mägi), qui vient à Paris pour s'occuper de la vieille dame.

"Anne a un rêve, vivre une vie différente; à Paris, grâce à Frida, elle apprend ce qu'est la liberté intérieure".

Frida, venue à Paris dans les années 30 pour vivre dans les milieux artistiques, est "une femme libre, un esprit libre", a-t-il conclu.

Dans les années 90, quelque 300 Estoniens vivaient à Paris. Aujourd'hui, la communauté estonienne compte environ un millier de membres, pour la plupart des artistes. "Les Estoniens sérieux partent aux Etats-Unis, au Canada ou en Allemagne, car on peut y gagner beaucoup d'argent, ceux qui sont artistes vont à Paris", a-t-il relevé.