Aujourd'hui nous sommes le jeudi 18 août 2022. C'est la fête de Sainte Hélène


Facebook

Home » Petites nouvelles » On paye au poids
 

On paye au poids

Pay per kilo

 

Les passagers en surpoids de Samoa Air devront payer plus que les autres

Un système de paiement a été mis au point par la compagnie aérienne Samoa Air. Dorénavant, la compagnie propose des billets d'avion à ses passagers en fonction de leur poids. Une nouvelle forme de discrimination ? D'après les responsables de la compagnie, ce nouveau système tarifaire est avant tout un moyen de lutte contre l'obésité ainsi que de nombreux autres avantages.

La compagnie aérienne Samoa fait payer les billets de ses voyageurs au poids, rapporte le Telegraph. Autrement dit, plus vous êtes gros, plus vous payez. "C’est la façon la plus juste de voyager", a déclaré un employé de la compagnie. Samoa Air deviendrait alors la première compagnie aérienne à faire payer ses passagers en fonction de leurs kilos. 

Un nouveau système tarifaire contre les personnes en surpoids

Le responsable de la compagnie aérienne Samoa Air, l'américain Chris Langton, défend bec et ongles ce nouveau système tarifaire. Seul le surpoids d'un passager de Samoa Air constitue un frais supplémentaire. "Il n’y a pas de frais supplémentaires pour les bagages ou quoi que ce soit d’autres. Il y a juste qu’un kilo est un kilo", a-t-il déclaré à ABC Radio. Les passagers de Samoa Air paieront alors environ 0,77 euro par kilo pour la distance la plus courte et jusqu'à environ 3,2 euros par kilo pour une distance plus longue tout en sachant que les avions de la compagnie ne volent que au dessus de la Polynésie. D'après Chris Langton, de tels tarifs permettraient aux familles avec enfants de voyager moins cher. En revanche, ce n'est pas certain que les personnes atteintes d'obésité voient un système du futur à travers une grille tarifaire qui compte vos kilos en trop.

Une forme de lutte contre l'obésité 

Les obèses, victimes de discrimination ? Si ce nouveau système vise bien les personnes en surpoids, il prétend aussi être un tout nouveau moyen de lutte contre l'obésité qui gagne de plus en plus les îles Samoa. Les responsables de la direction de la compagnie aérienne en sont convaincus. Ils peuvent aussi compter sur le soutien des autorités du pays qui utiliseraient les nouvelles informations concernant les passagers, leurs poids donc, pour leur assurer une sécurité infaillible pendant le vol. "Au final, peu importe leur poids du moment que leur voyage est sécurisé", assure un porte-parole du gouvernement. 

Les Etats-Unis n'en sont pas à leur première tentative puisque plusieurs de ses compagnies aériennes obligent déjà les personnes obèses à payer non pas un mais deux sièges. D'autres pays soutiennent aussi ce système tarifaire en fonction du poids des passagers notamment la Norvège qui le considère déjà comme un nouveau moyen de maîtriser l'usage du carburant.

Publié le 03 avril 2013 par Vanessa Gomes de sousa