Aujourd'hui nous sommes le jeudi 18 août 2022. C'est la fête de Sainte Hélène


Facebook

Home » Petites nouvelles » Epreuve de français au BAC
 

Epreuve de français au BAC

French BAC Exam

 

Un sujet original et complêtement d'actualité a été proposé hier, aux filières professionnelles, pour l'épreuve du baccalauréat de français : "Peut-on construire son identité en restant dans sa famille, dans son pays ou est-il nécessaire de partir ?". Pour répondre à cette question, les candidats ont été invités à prendre pour point de référence deux textes d'auteurs on ne peut plus contemporains et toujours en vie : Jean-Jacques Goldman et Laurent Gaudé.

Deux auteurs bien loin des écrivains classiques qu'on retrouve fréquemment dans ce type d'épreuves, de Zola à Maupassant en passant par Jean Genêt. Plus précisément, les enseignants qui ont préparé les sujets ont décidé de faire plancher les lycéens sur les paroles de la célèbre chanson "Là-bas" de Jean-Jacques Goldman, récemment reprise dans la complilation à succès " Génération Goldman ". Le texte a dû être comparé à un extrait du roman de Laurent Gaudé "Le soleil des Scorta", paru en 2004.

Des sujets d'actualité

Des thèmes très actuels sont évoqués dans les deux textes choisis : l'immigration, la famille et la transmission entre autres. " Ici, tout est joué d'avance / Et l'on n'y peut rien changer / Tout dépend de ta naissance / Et moi je ne suis pas bien né ", ont chanté Jean-Jacques Goldman et la Britannique Sirima en 1987. Pour "Le soleil des Scorta" de Laurent Gaudé, nos confrères de Gala révèlent que les passages suivants ont été choisis pour l'étude : " Parler une fois. Pour donner un conseil, transmettre ce que l'on sait. Parler. Pour ne pas être de simples bestiaux qui vivent et crèvent sous ce soleil silencieux ". De quoi inspirer - ou pas - les lycéens qui se sont retrouvés face à ces textes inattendus ! 

Un sujet original et complêtement d'actualité a été proposé hier, aux filières professionnelles, pour l'épreuve du baccalauréat de français : "Peut-on construire son identité en restant dans sa famille, dans son pays ou est-il nécessaire de partir ?". Pour répondre à cette question, les candidats ont été invités à prendre pour point de référence deux textes d'auteurs on ne peut plus contemporains et toujours en vie : Jean-Jacques Goldman et Laurent Gaudé.

Deux auteurs bien loin des écrivains classiques qu'on retrouve fréquemment dans ce type d'épreuves, de Zola à Maupassant en passant par Jean Genêt. Plus précisément, les enseignants qui ont préparé les sujets ont décidé de faire plancher les lycéens sur les paroles de la célèbre chanson "Là-bas" de Jean-Jacques Goldman, récemment reprise dans la complilation à succès " Génération Goldman ". Le texte a dû être comparé à un extrait du roman de Laurent Gaudé "Le soleil des Scorta", paru en 2004.

Des sujets d'actualité

Des thèmes très actuels sont évoqués dans les deux textes choisis : l'immigration, la famille et la transmission entre autres. " Ici, tout est joué d'avance / Et l'on n'y peut rien changer / Tout dépend de ta naissance / Et moi je ne suis pas bien né ", ont chanté Jean-Jacques Goldman et la Britannique Sirima en 1987. Pour "Le soleil des Scorta" de Laurent Gaudé, nos confrères de Gala révèlent que les passages suivants ont été choisis pour l'étude : " Parler une fois. Pour donner un conseil, transmettre ce que l'on sait. Parler. Pour ne pas être de simples bestiaux qui vivent et crèvent sous ce soleil silencieux ". De quoi inspirer - ou pas - les lycéens qui se sont retrouvés face à ces textes inattendus ! 

Click here for the clip of Jean-Jacques Goldman's song