Aujourd'hui nous sommes le mercredi 10 août 2022. C'est la fête de Saint Laurent


Facebook

Home » Petites nouvelles » Nouveau champion du monde néo-zélandais
 

Nouveau champion du monde néo-zélandais

New NZ world champion

 

Nigel Richards, champion du monde de Scrabble francophone qui ne parle pas français

On peut facilement dire que Nigel Richards est une légende du Scrabble. Né en Nouvelle-Zélande et résidant en Malaisie, l'homme à la barbe fournie a battu tout ce que cette discipline compte comme records depuis qu'il a commencé à placer ses lettres sur le plateau : trois fois champion du monde anglophone, cinq fois champion des Etats-Unis, douze fois champion de la King's Cup, la plus grande compétition de Scrabble au monde... Pour le site spécialisé dans le data FiveThirtyEight, personne n'arrive à la cheville de Nigel Richards : 

"Il a été premier ou deuxième au classement nord-américain depuis 2002, l'année de sa première victoire aux championnats. Il possède le record de points obtenus dans une partie de Scrabble (...). La virtuosité de son jeu, son incroyable capacité à construire des mots en utilisant des lettres déjà placées sur le plateau en font le meilleur joueur de Scrabble de tous les temps."

En début de semaine, il a ajouté une ligne à son impressionnant palmarès et un fait d'arme à sa légende en devenant champion du monde de Scrabble francophone, alors qu'il ne parle pas un mot de français.

Dictionnaire et transitivité d'un verbe du 1er groupe

Comme le note Dzibz, journaliste qui suivait presque en direct la compétition en Belgique, Nigel Richards n'a pas perdu de temps à apprendre la langue et s'est contenté de mémoriser le dictionnaire francophone en neuf semaines. En finale de l'Elite classique, opposé au Gabonais Schélick Ilagou Rekawe, il a gagné au meilleur des trois manches (370-427, 484-376, 565-434). Avec, sortis de sa musette, quelques coups exceptionnels relatés avec passion par Dzibz. Parmi eux, une contestation dans la deuxième manche d'un mot posé par son adversaire ("furetées").

A l'issue de sa victoire, Nigel Richards a été longuement ovationné par une foule incrédule.

Une foule qui sera sans doute encore nombreuse cette semaine puisque Nigel Richards va participer à deux nouvelles épreuves du championnat du monde de Scrabble francophone, le Défi mondial et l'Elite Duplicate. Il pourrait bien marquer un peu plus la compétition de son empreinte puisque, comme le constate Dzibz, "le principal enseignement que nous apporte la victoire de Nigel, c'est que le Scrabble est un sport de matheux, plus que de littéraires".

www.lemonde.fr