mar

Aujourd'hui nous sommes le dimanche 27 septembre 2020. C'est la fête de Saint Vincent.


Facebook

Home » Petites nouvelles » Déchéance de nationalité
 

Déchéance de nationalité

Loss of nationality

 

Fait d'actualité:  François Hollande a décidé d’introduire dans la Constitution française la déchéance de nationalité pour tout citoyen binational condamné pour terrorisme.

Extrait de l'article de réponse écrit par Hamidou Anne, membre du cercle de réflexion L’Afrique des idées.

Déchéance de nationalité : « Pourquoi la France veut-elle nous imposer ses monstres ? »

Que la France nous dise. Qu’espère-t-elle de cette mesure qui consiste à nous « rendre », à nous, pays africains et nord-africains, des individus qui ne veulent plus de la vie et disséminent la mort sur leur passage ? Que ferions-nous d’eux ? S’ils sont indignes d’être Français, sont-ils dignes de nous ?

Un individu déchu de sa nationalité française, et qui se retrouve donc seulement « africain », sera-t-il expulsé et ramené chez nous ? Ces jeunes se sont radicalisés en France et non pas dans leur pays d’origine – ce « bled » qu’ils idéalisent parfois, sans le connaître. Ces monstres générés sur le territoire hexagonal sont le fruit d’un double échec français : d’une part l’échec de la politique d’intégration et d’une capacité à construire, pour tous, ne serait-ce qu’un vœu d’espoir et, d’autre part, quand ils parviennent à passer à l’acte, l’échec des politiques de contrôle et de sécurité. Tout est français dans cette chaîne abominable, alors pourquoi ces individus nous seraient-ils « rendus » ?

www.lemonde.fr 

Not exactly the same but a similar type of issue to that of the deportation of New Zealanders who have served prison sentences in Australia, n'est-ce pas ?