Aujourd'hui nous sommes le vendredi 20 mai 2022. C'est la fête de Saint Bernardin


Facebook

Home » Petites nouvelles » Encore un tremblement de terre
 

Encore un tremblement de terre

Another earthquake

 

65 morts, une centaine de personnes coincées sous les décombres, nouveau bilan pour le séisme en Nouvelle-Zélande.

DERNIERE INFO: 11h45 - Selon une Française sur place contactée par 20minutes.fr, «les informations indiquent qu'il y a eu treize répliques d'une amplitude d'environ 5.7 sur l'échelle de Richter».

Au moins soixante-cinq personnes ont été tuées dans un puissant séisme qui a frappé mardi Christchurch, la deuxième ville de Nouvelle-Zélande, causant d'importants dégâts, a annoncé le Premier ministre néo-zélandais John Key à la télévision locale.

Le séisme de magnitude 6,3 sur l'échelle de Richter, survenu à seulement 4km de profondeur, s'est produit à 10km au sud-ouest de Christchurch à 12h51 heure locale (00h51, heure française), selon l'Institut américain de veille géologique (USGS). Il s'agit du deuxième tremblement de terre en cinq mois à Christchurch mais contrairement au précédent séisme de septembre, qui s'était produit tôt le matin lorsque les rues étaient encore vides, celui de mardi est survenu à l'heure du déjeuner.

Treize répliques

C'est la catastrophe la plus meurtrière dans le pays depuis le tremblement de terre de Napier, qui avait fait 256 morts sur l'île du Nord en 1931. Le maire de la ville, Bob Parker, a d'abord estimé qu'il pourrait y avoir 150 à 200 personnes sous les gravats, avant de revoir son estimation à la baisse, à une centaine. Il a également déclaré l'état d'urgence. Selon une Française sur place contactée par 20minutes.fr, «les informations indiquent qu'il y a eu treize répliques d'une amplitude d'environ 5.7 sur l'échelle de Richter».

«Les réservoirs d'eau de la ville ont éclaté et les gens sont invités à faire attention à l'eau, indique-t-elle encore. Les recommandations sont de la faire bouillir ou de recueillir l'eau de pluie». Quant aux habitants, ils sont hébergés «dans des centres d'accueil ou hors de la ville chez d'autres habitants.»

Des scènes de guerre

Les équipes de sauvetage retiraient des corps des décombres qui jonchaient les rues du centre-ville mais il était difficile de connaître le nombre exact de victimes. Deux bus ont été écrasés par des débris, plusieurs bâtiments se sont effondrés, des incendies se sont déclarés, a indiqué la police, qui a fait état de plusieurs victimes. Douze élèves japonais d'une école sont portés disparus, a indiqué un responsable à Tokyo. Neuf autres ont pu être secourus ainsi que deux enseignants.

Le maire de la ville, Bob Parker, a décrit des scènes de guerre. «Il va y avoir des morts, il va y avoir des blessés, il va y avoir beaucoup de chagrin dans cette ville», a-t-il dit à Australian TV. «J'étais sur la place juste devant la cathédrale, tout le devant s'est effondré et il y avait des personnes qui sortaient en courant, il y avait également des personnes à l'intérieur», a indiqué un habitant, John Gurr, qui se trouvait dans le centre ville au moment du séisme.

Conseil des ministres extraordinaire dans la journée

«Il y a beaucoup de dégâts, notre poste de télévision s'est brisé et il y a de grosses fissures dans la maison», a indiqué pour sa part Nicholas Hextall qui habite près du centre, faisant état de coupures d'eau et de courant. Le Premier ministre John Keu a convoqué un conseil des ministres extraordinaire mardi dans la journée.

La ville de 400.000 habitants avait été dévastée par un séisme de magnitude 7,1 sur l'échelle de Richter en septembre. Plus de 20 répliques avaient été par la suite ressenties dans la ville et avaient entraîné une prolongation de l'état d'urgence.

If you don’t understand the above, use the translator button, or, better still,

take lessons, take a class with Shelley,  learn French in Tauranga !