Aujourd'hui nous sommes le jeudi 18 août 2022. C'est la fête de Sainte Hélène


Facebook

Home » Petites nouvelles » Violent séisme au Japon
 

Violent séisme au Japon

Violent earthquake in Japan

 

ROPHE - Les dégâts sont considérables...

DERNIERE INFORMATION - 20h14: Une forte réplique, d'une magnitude de 6,6 degrés sur l'échelle de Richter, a été ressentie dans la nuit de vendredi à samedi dans le nord du Japon, a rapporté la chaîne de télévision publique NHK

Un violent séisme de magnitude 8,9, le plus important jamais mesuré au Japon, a ébranlé le nord-est de l'archipel ce vendredi, déclenchant un tsunami qui a tout emporté sur son passage. Selon l'agence de presse japonaise Kyodo, le bilan de cette catastrophe naturelle va dépasser les 1.000 morts.

>> Le diaporama des photos du séisme sont à voir par ici

Si une grande partie du pays a été touchée par le séisme, la plupart des dégâts et incendies se concentrent dans le nord-est du Japon, dans les préfectures de Miyagi et Fukushima. Les images spectaculaires de vagues de dix mètres du haut recouvrant des quartiers entiers donnent à penser que le bilan pourrait fortement s'alourdir.

Inquiétude autour de centrales nucléaires

Le gouvernement a déclaré par précaution une situation d'urgence nucléaire et fait évacuer des milliers de personnes habitants à proximité de la centrale nucléaire de Daiichi, près de Fukushima, en raison d'une panne dans un système de refroidissement. Les autorités assurent qu'aucun signe de fuite radioactive n'a été décelé mais Tepco, propriétaire de la centrale, estime que le risque demeure en raison de l'augmentation de la pression dans un réacteur de la centrale. Les autres centrales nucléaires et raffineries pétrolières du Japon ont été fermées. Un incendie a été signalé dans une raffinerie et une explosion rapportée dans un complexe pétrochimique de la préfecture de Miyagi.

Dans le grand port de Sendai, la ville la plus proche de l'épicentre -environ 130 km-, près de 300 cadavres ont été retrouvés, visiblement noyés, a dit la télévision publique NHK. Une vaste zone est en flammes sur le littoral oriental dans la région de Kesennuma, ville proche de Sendai et peuplée de 74.000 habitants, d’après des images tournées d'un avion militaire. Selon Kyodo, des incendies sont recensés dans 80 villes au moins le long des côtes.

Aucun dégât majeur à Tokyo

Dans les terres agricoles près de Sendai, où vivent un million de personnes à 300 km au nord-est de Tokyo, des torrents d'eau ont emporté des voitures et des maisons dévastées à grande vitesse. Des bateaux soulevés par le tsunami sont échoués sur les quais et un autre transportant 100 personnes, rapporte Kyodo, a été emporté. Un barrage a cédé dans la région de Fukushima, un train a déraillé et un autre est porté manquant, dit encore Kyodo.

Aucun dégât majeur n'est signalé à Tokyo et les habitants, qui avaient fui leurs immeubles vacillants, tentent de rentrer chez eux dans les bouchons après l'arrêt des transports en commun. Le Premier ministre, Naoto Kan, a appelé la classe politique à «sauver le pays» après cette catastrophe et à débloquer des fonds d'urgence.

«Menace majeure» pour plusieurs îles du Pacifique

La Croix-Rouge a évoqué une «menace majeure» pour plusieurs îles du Pacifique même si les premières vagues à Hawaï n'ont pas fait de dommages majeurs. «La menace peut durer plusieurs heures, en raison de l'arrivée de multiples vagues», a souligné le centre d'alerte au tsunami du Pacifique.

Le séisme s'est produit à 6h46 heure française au large de l'île de Honshu, à une profondeur de 24 km, selon l'institut américain de veille géologique (USGS). De fortes répliques ont été enregistrées par la suite. La côte Pacifique nord-est du Japon, baptisée Sanriku, est régulièrement frappée par des séismes et des tsunamis. En 1933, un séisme de magnitude 8,1 y avait fait plus de 3.000 morts. Le Japon est l'un des pays au monde les plus exposés aux secousses telluriques. Le pays enregistre un cinquième des séismes de la planète d'une magnitude égale ou supérieure à 6.

C.C. avec Reuters

If you don’t understand the above, use the translator button, or, better still,

take lessons, take a class with Shelley,  learn French in Tauranga !