Aujourd'hui nous sommes le dimanche 16 juin 2019. C'est la fête de Saint Jean-François


Facebook

Home » Petites nouvelles » Sécheresse en France
 

Sécheresse en France

Drought in France

 

«Trop tôt» pour mettre en place un impôt sécheresse

Une situation qui empire de semaine en semaine

Huit, neuf, dix-sept, vingt... Le nombre de departements francais concernés par des restrictions d’irrigation des cultures s’accroît de semaine en semaine. Depuis ce 6 mai 2011, c’est désormais 20 départements qui vont devoir réduire leur consommation d’eau en raison de trop fortes températures et d’un temps sec accumulés ces derniers jours.

Ces limitations d’usage de l’eau doivent permettre d’éviter l’interruption de l’alimentation en eau potable. Concrètement, les dispositions interdisent le lavage des véhicules dans la rue, le lavage des voiries et le remplissage des piscines privées. Les jardins ne peuvent pas être arrosés entre 8 heures et 20 heures. 

Pour faire face à la sécheresse, toutes les éventualités sont envisagées. Si elle n'en a pas totalement écarté l'idée, Nathalie Kosciusko-Morizet, ministre de l'Environnement, a estimé toutefois ce vendredi matin sur TF1 qu'il est «trop tôt» pour mettre en place un «impôt sécheresse». «La sécheresse est avérée mais, malgré tout, il peut se remettre à pleuvoir dans les semaines qui viennent», a-t-elle déclaré.

«On peut sauver partiellement la saison. Les prévisions ne sont pas bonnes mais on ne peut pas dire aujourd'hui avec assurance quel sera le degré de gravité pour le secteur. Ce qui est certain, c'est que j'essaie de tout organiser pour qu'on ne se retrouve pas dans des situations de tension. Il faut gérer la pénurie», a-t-elle expliqué.

Les éleveurs pénalisés

La sécheresse, qui compromet les récoltes des céréales, menace aussi les éleveurs déjà mis en difficulté par la hausse des prix. Plus de 20 départements français sont touchés par des mesures de restriction de l'usage de l'eau. Le ministre de l'Agriculture, Bruno Le Maire, a demandé à l'Union européenne de venir en aide aux agriculteurs français.

Les éleveurs ont été autorisés à utiliser toutes les jachères, les terres labourables laissées temporairement en repos et théoriquement inexploitables selon les règles européennes, pour nourrir leur bétail. Le ministère a appelé à la solidarité dans le monde agricole en invitant les céréaliers à éviter de broyer la paille afin que les éleveurs puissent l'utiliser pour nourrir leur bétail.

If you don’t understand the above, use the translator button, or, better still,

take lessons, take a class with Shelley,  learn French in Tauranga !