Aujourd'hui nous sommes le lundi 8 août 2022. C'est la fête de Saint Dominique


Facebook

Home » Trucmucheries » La Tête en friche
 

La Tête en friche

My Afternoons with Margueritte

 

This movie is now showing at the Rialto in Tauranga. 

Check out the session times here.

My Afternoons with Margueritte

Comedy set in  provincial France starring Gerard Depardieu. From French filmmaker Jean Becker (Conversations with My Gardener, Elisa).

Germain (Depardieu) is a semiliterate 50-something whose home is a trailer on his mother's front lawn. Despite a poisonous relationship with his mother being the butt of the local's jokes, Germain finds comfort in tending to his vegetable patch, carving wood figurines, or feeding the pigeons in the local park.

It’s in the park he meets Margueritte (Gisèle Casadesus), a sweet elderly lady who charms Germain with her zest for life and literature. He begins to see life anew with his newfound friend and the great French novels that she reads to him.

In French, the movie is called La Tête en friche

La Tête en friche

C'est dans La Tête en friche  que nous retrouvons Gérard Depardieu dans une histoire toute simple, mise en scène par Jean Becker. Du cinéma nostalgique, sans grande ambition, mais avec (un peu) d'émotion.

Le cinéma de papa
C'est l'histoire de Germain (Gérard Depardieu) qui rencontre Marguerite (Gisèle Casadesus) sur un banc public. Une rencontre qui n'a rien du hasard, puisqu'entre ces deux-là va naître une jolie complicité autour de la vie en général et de la littérature en particulier. Pas étonnant que cette histoire toute simple soit mise en scène par Jean Becker. De L'Eté meurtrier à Dialogue avec mon jardinier, le cinéaste ne cache pas son affection pour les petites gens. Sans grande envergure cinématographique, il a pour mérite de faire mouche à chaque fois. A l'heure de Prince of Persia, l'homme offre un cinéma de papa. Il prend le temps de filmer les beaux paysages de Charente-Maritime, s'arrête au détour d'un bar pour croquer des personnages hauts en couleur et s'éprend d'un amour sincère pour ces deux héros.

Filmer la littérature
Du cinéma comme on n'en fait plus, qui vaut surtout pour la prestation de ses acteurs. Gérard Depardieu qu'on avait quitté à califourchon sur une Mammuth reprend son rôle de simple d'esprit à la perfection. Face à lui, la grande Gisèle Casadesus apporte une jolie touche fraîcheur à l'ensemble. Mais filmer la littérature n'a jamais été chose aisée. Beaucoup s'y sont brûlés les ailes et pas sûr que Jean Becker ne relève le niveau. Lorsque Germain et Marguerite se donnent rendez-vous pour leurs séances de lectures autour d'Albert Camus ou Romain Gary, la caméra illustrative de Jean Becker nous assomme d'images de rats en noir et blanc. Pas follement inventif, mais force est de constater que la littérature réunit les esprits. Et comme dirait Marguerite, «lire, c'est aussi écouter». Donc taisons-nous et écoutons les sages paroles de Monsieur Becker.

.