Aujourd'hui nous sommes le lundi 8 août 2022. C'est la fête de Saint Dominique


Facebook

Home » Trucmucheries » Incendies -film franco-canadien
 

Incendies -film franco-canadien

Incendies - French Canadian film

 

French-Canadian drama, adapted from Wajdi Mouawad's acclaimed play and nominated for Best Foreign Langauge Film at the 2011 Academy Awards.

After the death of their mother (Lubna Azabal), Jeanne and Simon (Mélissa Désormeaux Poulin, Maxim Gaudette) receive a pair of envelopes in the will – one for the father they thought was dead and another for a brother they didn’t know existed.

Jeanne decides to go to the Middle East to dig into her mysterious family history. Simon is unmoved by their mother’s posthumous mind games but joins his sister in combing their ancestral homeland. The twins piece together the story of the woman who brought them into the world, discovering a very different person from the mother they knew.

(R16),  130mins,  Country Of Origin: Canada,  Language: French and Arabic with English subtitles

Starring  Lubna Azabal , Mélissa Désormeaux-Poulin, Maxim Gaudette, Rémy Girard, Abdelghafour Elaaziz, Allen Altman

Directed by  Denis Villeneuve ('Polytechnique')

Written by Denis Villeneuve, Valérie Beaugrand-Champagne (based on the play by Wajdi Mouawad)

Visit Official Site

 

Incendies élu meilleur film canadien au Festival de Halifax

Le film Incendies, de Denis Villeneuve, a reçu le prix du meilleur film canadien au 30e Festival international du film de l'Atlantique à Halifax.

Le long métrage inspiré d'une pièce de Wajdi Mouawad met en vedette Maxim Gaudette, Mélissa Désormeaux-Poulin, Rémy Girard et Lubna Azabal.

Incendies raconte l'histoire de jumeaux qui apprennent, lors de la lecture du testament de leur mère Nawal, qu'ils ont un frère et que leur père est toujours vivant.

Pour respecter les dernières volontés de leur mère, ils se rendent donc au Moyen-Orient, où ils renoueront avec leurs origines et où ils découvriront qui était vraiment celle qui les a mis au monde.

Le long métrage, actuellement à l'affiche en salle, a récemment été choisi pour représenter le Canada dans la catégorie du meilleur film en langue étrangère aux Oscars.

 

 

 

 

 

 

 

Attention, ceci peut révéler des moments clés de l'intrigue.

À la suite du décès de leur mère Nawal Marwan (Lubna Azabal), les jumeaux Jeanne (Mélissa Désormeaux-Poulin) et Simon (Maxim Gaudette) Marwan se font remettre deux lettres par le notaire Jean Lebel (Rémy Girard) qu'ils doivent donner à leur père et à leur frère inconnus. Quittant Montréal, Jeanne part à la recherche de son père dans un pays fictif duProche-Orient. Elle est rejointe plus tard par son frère et le notaire. Ils découvriront peu à peu le lourd passé de leur famille.

Ils apprennent que Nawal Marwan avait été forcée d'abandonner son premier fils à la naissance et que ce dernier avait été placé dans un orphelinat.  Par la suite, durant la guerre, elle voulut le retrouver, mais il était trop tard : l'orphelinat avait été détruit et les enfants avaient été emmenés par des miliciens. Plus tard, elle rejoignit un groupe radical, infiltra le camp adverse et réussit à assassiner unchef de guerre. Pour ce meurtre, elle fut condamnée sans procès et emprisonnée 15 ans à la prison secrète de Kfar Ryat, où elle fut régulièrement torturée et violée par Abou Tarek, un ancien tireur d'élite  recyclé en bourreau de prison. Elle tomba enceinte des jumeaux.
Nawal a revu son bourreau des années plus tard dans une piscine publique de Montréal. Étant donné un tatouage qu'il portait sur le talon droit depuis sa naissance, Nawal reconnait que le bourreau de la prison était en fait son fils perdu Nihad Harmanni. Le choc a alors été si grand qu'elle meurt peu de temps après, confiant son secret seulement au notaire Lebel.
Après avoir appris la vérité, les jumeaux remettent les deux lettres à Harmanni. Le film se termine avec une scène de l'enterrement de Nawal.