Aujourd'hui nous sommes le lundi 8 août 2022. C'est la fête de Saint Dominique


Facebook

Home » Trucmucheries » Blagues pour la lune bleue
 

Blagues pour la lune bleue

Blue Moon Jokes

 

Textes pour la soirée « lune bleue »  

1.       La Poupee Barbie

Narrateur : Une maman….

Maman : Moi, je suis la maman…

Narrateur : et une petite fille…

Fille : Moi, je suis la petite fille …

Narrateur :  … sont dans un magasin de jouets.  La dame à gauche/droite est la vendeuse qui  travaille dans le magasin.

Vendeuse :  Moi, je suis la vendeuse.  J’ai beaucoup de jouets à vendre.

Narrateur : La scène commence. (les trois coups)

Fille : Maman, maman, s’il te plaît, achète-moi une poupée Barbie, je veux une poupée Barbie, s’il te plaît, s’il te plaît, maman.

Maman : On va voir. 

Fille : Oh, maman, j’aime bien cette Barbie qui fait du ski. C’est combien, maman ?

Maman : Ça coûte quarante (40) euros, Ninouche.

Fille : Oh, maman, j’aime beaucoup cette Barbie qui fait de la moto.  C’est combien, maman ?

Maman : Ça coûte cinquante (50) euros, Ninouche.

Fille : Oh, maman, j’adore absolument cette Barbie divorcée.  C’est combien, maman ?

Maman : C’est très cher, ma petite, ça coûte six cents (600) euros ! C’est peut-être une erreur.  Je vais demander à la vendeuse.    …. Pardon, madame.

Vendeuse : Oui, je peux vous aider ?

Maman : Pourquoi est-ce que la poupée Barbie divorcée est si chère ?

Vendeuse : C’est simple.  Tout est compris.  Il y a aussi la maison de Ken, la voiture de Ken, le chalet de Ken, les meubles de Ken, la moto de Ken...  

2.       L’accident

Narrateur : Un jour une pauvre femme a eu un accident de voiture.  Elle s’est réveillée à l’hôpital.

Femme : Oh la la, quel accident ! Oh, non, oh non, docteur, docteur !

Docteur : Oui, madame, calmez-vous, calmez-vous , qu’est-ce qu’il y a ?  Ça ne va pas ?

Femme : Non, docteur, ça ne va pas. Je ne sens plus mes jambes.

Docteur : C’est normal, madame. On était obligé de vous couper les bras !

 

3.       Bécassine et le jardinier

Bécassine marche dans la rue, voit une peau de banane et dit:
- " oh zut ! je vais encore tomber ! "

Narrateur: Un jour Bécassine fait sa petite promenade quotidienne lorsqu’elle voit  une femme qui  travaille dans son jardin.

Bécassine: Bonjour madame, quelle belle journée !

Jardinier: Bonjour, oui, il fait très beau aujourd’hui.

(Bécassine makes a big show of looking at what the gardener is doing)

Bécassine: Qu'est-ce que vous faites exactement?

Jardinier: Je mets de l'engrais sur mes fraises pour qu’elles soient vraiment délicieuses.

Bécassine: Oh, moi, je suis stupide! Je mets  toujours du sucre sur les miennes!

 

4.      Des Astronautes :

C'est l'histoire de trois hommes qui partent dans l'espace pour 6 ans;
le premier emporte beaucoup de hamburgers, le deuxième sa femme, le troisième beaucoup de cigarettes..
Apres 6 ans passés dans l'espace, les astronautes rentrent sur terre :
le premier, il est très gros
le deuxième, il a beaucoup d'enfants
et le troisième dit en arrivant :
" - vous n'avez pas du feu ?"

 

5.      L’histoire de Monsieur Gorsky

Journaliste :  Le 20 juillet 1969, Neil Armstrong, en descendant sur la lune, a prononce sa phrase célèbre…

Neil : « Un petit pas pour l’homme, un grand pas pour l’humanité »

Journaliste :     Mais tout de suite après, Neil a ajouté, avec beaucoup d’enthousiasme, une phrase mystérieuse.

Neil : Allez-y, monsieur Gorsky !

Journaliste : Au retour sur la terre, tout le monde a pose la même question à Neil. «Neil, sur la lune, pourquoi est-ce que vous avez dit « Allez-y, monsieur Gorsky ! » ?

Neil :  Les Gorsky sont mes voisins en Ohio. Je ne peux pas vous le dire pendant que les Gorsky sont encore vivants.

Journaliste :  Moi, en bon(ne) journaliste, je suis retourné(e) voir Neil Armstrong quelques années plus tard.  J’ai reposé la même question.  Sur la lune, vous avez dit « Allez-y, monsieur Gorsky ! »  Pourquoi ?  Est-ce que vous pouvez nous le dire maintenant ?

Neil :  Oui, bien sûr, monsieur et madame Gorsky, mes voisins, sont morts maintenant.  Un jour, dans ma jeunesse, je jouais au football avec mon frère et j’ai donné un gros coup de pied au ballon.  Le ballon a vole par-dessus la barrière qui séparait nos deux maisons pour atterrir dans le jardin de monsieur et madame Gorsky.  Je suis allé chercher le ballon et j’ai vu et entendu par la fenêtre une grande dispute. Madame Gorsky, en colere, criait après son mari.

Madame Gorsky :  Sexe, tu veux du sexe ? Je te dis, je te donnerai du sexe le jour où ce petit morveux de voisin, Neil Armstrong, réussira à marcher sur la lune !

Neil : Donc, allez-y monsieur Gorsky !

 

6.       Le Bureau de recrutement en Angleterre

Recruteur : Bonsoir, mesdames. Vous êtes ici pour le travail à Manchester ?

Les 3 : Oui, monsieur.

Recruteur : Vous parlez bien anglais ?

Les 3 : Oui, monsieur,

Recruteur : Très bien, alors voici un petit test.  Vous allez me dire une phrase en anglais et vous allez utiliser les mots « green », « pink » et « yellow ».  Ça va ?

Les 3 : Oui, monsieur.

Recruteur : Très bien.  Alors, c’est à vous, madame.

 La belge : Bonsoir.  Moi,  je suis belge. "I wake up in the morning, I eat a yellow banana, a green pepper and in the evening I watch the Pink Panther on TV".

Recruteur: Très bien madame.  Alors, c’est à vous madame.

La monégasque : Bonsoir. Moi, je suis de Monaco.  « I wake up in the morning.  I see the pink palace and the Prince’s yellow Mercedes and I am green with envy”.

Recruteur: C’est formidable madame.  Alors, enfin, c’est à vous, madame.

La française : Bonsoir.  Moi, je suis française.  "I wake up in ze mornink, I hear ze phone: "green.....green...green... "
I pink up ze phone and I say "Yellow?"...

 

7.      Bécassine à la Banque

Bécassine : Bonjour, madame.  Je voudrais sortir mille dollars s’il vous plaît.

L’employée : Oui, madame. Est-ce que vous avez une forme d’identification. Je dois être sûre que vous êtes bien vous !

Bécassine : (takes a mirror from her bag and looks at herself). Moi, je suis absolument sûre. C’est bien moi !

 

8.      La Liste de Mariage

Ernest : Je m’appelle Ernest.  J’ai 92ans.  Je suis amoureux de cette belle femme, Ernestine.

Ernestine : Ah, merci chéri ! Oui, je suis Ernestine. J’ai 89 ans.  Je suis amoureuse d’Ernest.

Les deux: Nous allons nous marier.

Ernest : Ah voici la pharmacie !  Et si on entrait ?

Ernestine : Quelle bonne idée !  Allons-y!

Pharmacienne :  Bonjour monsieur, dame.  Vous désirez ?

Ernest: Bonjour madame, nous allons nous marier bientôt. Est-ce que vous vendez des médicaments pour le cœur ?

Pharmacienne : Oui, bien sûr, monsieur.

Ernestine : Et est-ce que vous avez des médicaments pour la circulation et la tension ?

Pharmacienne : Oui, bien sûr, madame, plusieurs sortes.

Ernest : Et des médicaments pour les rhumatismes ?

Pharmacienne : Absolument.

Ernestine : Et les suppositoires ?

Pharmacienne : Toujours, madame.

Ernest : Et des médicaments pour l’arthrite, les problèmes de mémoire, la maladie d’Alzheimer ?

Pharmacienne : Oui, on a tout ce qu’il faut !

Ernest : Et les vitamines, les cachets pour dormir, les antidotes pour la maladie de Parkinson…?

Pharmacienne : Oui !

Ernestine: Et pour l’indigestion et les problèmes gastriques ?

Pharmacienne : Oui !

Ernest : Et est-ce que vous vendez des cannes et des fauteuils roulants ?

Pharmacienne : Oui, absolument !

Ernestine : Et les culottes pour l’incontinence ?

Pharmacienne : Oui, madame, pour hommes et pour femmes.

Ernest : Dans ce cas-la, on voudrait utiliser ce magasin pour nos cadeaux et notre liste de mariage !

 

9.       Un régime

Je ne peux pas manger de bœuf à cause de la vache folle...
Je ne peux pas manger de poulet à cause de la grippe aviaire...
Je ne peux pas manger d'œufs à cause de la salmonellose...
Je ne peux pas manger de porc à cause de la grippe porcine...
Je ne peux pas manger de poisson à cause des métaux lourds dans l'eau
Je ne peux pas manger de fruits et de légumes à cause des  insecticides et des herbicides
Hmmmmmmmmm !!!!!!!!!!!!! Je crois bien que ça me laisse seulement  le chocolat !!!!  

 

10.   Knock Knock

Knock knock !  Qui est là ? Philippe.  Philippe qui ? Philippe Flop.

Toc toc !  Qui est là ? Ess.  Ess qui ? Escargot.  

 

11.   Pour le saint Valentin

Les roses sont rouges,

les violets sont bleues

J’aurai une aventure

Avec le facteur !  

 

12.   La Paysanne et le Cochon

Paysanne : Bonsoir, messieurs, dames.  Vous êtes venus ici ce soir voir une chose extraordinaire. Mon cochon, ici présent, est un cochon très intelligent.  Il sait compter. Il sait faire des mathématiques !  Vous voulez voir ?  Bon, on va commencer par quelque chose de facile, une addition :  5 plus 4 

Cochon : Neuf, neuf, neuf

Paysanne : Oui, applaudissez, merci.  Allez un peu plus difficile maintenant, une soustraction : 12 moins 3

Cochon : Neuf, neuf, neuf

Paysanne : Bon, maintenant, plus dur encore, une multiplication : 3 multiplié par 3

Cochon : Neuf neuf neuf

Paysanne :  Bon, bon, ça va, on va dire autre chose euh… : 2 multiplié par 4

Cochon : Neuf neuf neuf

Paysanne : Ne rigolez pas.  Ce n’est pas drôle. Allez un bon coup de pied. Je vais lui donner un 2 par 4 !

Cochon :  Huit huit huit !